Les symboles dans l'art roman

D'emblée, le visiteur est frappé par l'harmonie et la beauté du lieu. Sobriété, austérité et dépouillement sont l'expression de la volonté du fondateur de l'ordre de Cîteaux, Robert de Molesmes. Ce dernier prescrit une rigueur extrême dans l'application de la règle bénédictine primitive.

Comme dans tous les édifices romans, la symbolique guide les architectes.

Tout symbole présente un signifiant et un signifié. Les sens perçoivent un objet ou un signe, mais son sens peut aller beaucoup plus loin que ce qui est perçu : il y a transcendance.
Exemple : un soleil disposé à côté d'une lune peut signifier la totalité de la création.

Le mot symbole vient du grec qui signifie : relier, mettre avec

Au moyen Âge la société est trés imprégnée de religion et tout le monde avait un sens aigu et immédiat de la symbolique romane. Les églises sont bâties pour être le lieu de rencontre entre l'homme et Dieu. Beaucoup de ces symboles sont universels et s'observent dans d'autres civilisations (le carré terrestre, le cercle divin...), certains autres sont spécifiquement chrétiens (la Trinité).

Lire la suite